Web TV et e-commerce ?

E-commerce Ajouter un commentaire

La conférence a été présentée par OnePoint TV et WebTV Prod à Paris à la convention E-Commerce.

Conférence : OnePoint TV

Note: semble avoir une mauvaise réputation sur le marché après discussion, avec plusieurs personnes dans la salle de conférence.

Rien de bien intéressant, une démo produit, voici rapidement quelques infos intéressantes :

  • Une bannière vidéo c’est plus de visibilité et un taux de clic de 3.5 à 6%
  • Intégrer une seule image en fond permet de réduire la taille de la vidéo (logique MJPEG, renseigne dans certaines de ses trames que le modification entre chaque trame, rien de révolutionnaire)
  • La vidéo doit rester à sa place, sans s’imposer
  • Une émission, c’est un budget de 3 à 5000 €*

Conférence : WebTV Prod.

Un constat :

  • les coût de production pour le web sont 10 fois moins important que pour du broadcast TV
  • la vidéo sur le net est une réalité
  • optimise le taux de transformation

2 canaux avec chacun leur spécificité

  • Internet : impact non émotionnel, virtuel et objectif
  • Vidéo : impact émotionnel, dans le réel et subjectif (séduction)

La WebTV est-ce simplement une vidéo sur une page ?

C’est plus que celà c’est un nouveau format.

  • basé sur un système de player, qui est en quelque sorte l’artefact de la télévision dans le navigateur
  • un système d’interaction :
    • le script doit être pensé en fonction des actions de l’utilisateur
    • le format doit être séquençable (30s et 4minutes), avec l’utilisation de micro-pastille
    • le sujet doit séparer l’objectif du subjectif
    • la réalisation doit rejoindre les standards de la télévision
    • une qualité irréprochable dans la réalisation au risque de passer pour des amateurs et perdre toute crédibilité

Le cas WebTV culture

Comment améliorer la vente de livres en ligne ?

  1. la plateforme audiovisuelle
  2. la plateforme de dialogue et d’échange
  3. la plateforme e-commerce

Le concept de la vente de livre via la vidéo existe depuis longtemps: Bernard Pivot !

Il fallait :

  • trouver une alternative à la stagnation de l’offre audiovisel : (580h / an d’émission, c’est donc un marché de niche)
  • trouver les clients là où ils sont
  • exister là où ils prennent de nouvelles habitudes de consommation

Le net est un média qui permet d’atteindre ces objectifs.

les chiffres 🙂

  • Le taux de transformation est compris entre 2 et 5%
  • “Internet doit produire du contenu et du contact”
    • 35000 inscrits
    • 0.76% de désinscription à la newsletter (de qualité)
  • ouverture: 18-22% * clic: 18%, on atteint la coeur de cible directement

Conclusion

C’est une présentation vraiment différente, car il s’agit là d’un travail de travailleur du web. Il y a une vrai passion et une vision très clair du produit.

Résumé réalisé par la société ActiNetwork par Thierry Stiegler.

Poster une réponse

Agence Web ActiNetwork
Le fabuleux monde de l’Internet